Seine-Saint-Denis : des auteurs et des collégiens échangent en visioconférence au salon du livre et de la presse jeunesse

Publié le 21 décembre 2020

Comme chaque année en décembre, le salon du livre et de la presse jeunesse à Montreuil en Seine-Saint-Denis favorise les rencontres entre les auteurs et les collégiens du département. Pour cette édition 2020 particulière, une partie de ces échanges s’est déroulée en visioconférence grâce au service Visioconférence intégré à l’ENT Webcollège.


L'ENT Webcollege et la visioconférence au service des organisateurs du salon du livre de Montreuil

 

Depuis la rentrée, les 130 collèges de Seine-Saint-Denis utilisent la plateforme Skolengo sous le nom Webcollege. Le service Visioconférence a été activé progressivement. Il a d’abord été utilisé pour animer des classes virtuelles puis a été généralisé pour organiser des réunions et des échanges avec des partenaires extérieurs à l’établissement.

Le salon du livre et de la presse jeunesse est un événement soutenu par le conseil départemental de Seine-Saint-Denis qui propose aux collèges qui le souhaitent de participer et de venir à la rencontre des auteurs. Pour Marie Carpio, Cheffe de projet ENT au Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, l’ENT et le portail web du conseil départemental (portés par la solution Skolengo) ont facilité les échanges avec les établissements : Avec l’ENT Webcollege, nous avons créé et envoyé un formulaire aux chefs d’établissement : 11 collèges ont fait le choix d’organiser des échanges en distanciel. Le portail du Département nous a permis de diffuser des ressources sur les auteurs.

Visioconférence Skolengo au salon du livre - Seine-Saint-Denis
Visioconférence Skolengo au salon du livre - Seine-Saint-Denis

Marie Carpio a formé elle-même les chefs de projet du salon à l’utilisation de Webcollege et du service visioconférence intégré à l’ENT : « les chefs de projet ont été très rapidement autonomes et se sont appropriés les différents services de l’ENT. Ils ont créé des articles, des formulaires et utilisé la communication ciblée pour échanger avec les enseignants ». Ils ont également mis à disposition des enseignants plus de 70 vidéos d’auteurs sur l’ENT et organisé avec eux les visioconférences.

Pour Madame Castelneau, responsable adjointe du service Publics et Médiation au Salon du livre : « à l'issue du Salon, nous avons reçu des témoignages d’enseignants affirmant que les rencontres dématérialisées étaient bénéfiques pour les élèves : échanges privilégiés et individualisés avec les auteurs, classes concentrées sur la rencontre, interactivité satisfaisante.»
Dans les années à venir, si les moyens techniques et financiers le permettent, la dématérialisation de certaines rencontres littéraires pourrait donc être une offre complémentaire aux propositions de programmation en présentiel au Salon. Nous avons en tout cas ressentis que pour les enseignants, c’est une alternative à laquelle ils pourraient adhérer plus largement maintenant qu’ils ont pu l'expérimenter et vérifier sa faisabilité à partir de la plate-forme déployée sur l’ENT.

La visioconférence : un outil clé pour favoriser les échanges culturels

 
17 échanges ont eu lieu en visioconférence entre les collégiens et les auteurs pendant toute la durée du salon. Les retours ont été très positifs que ce soit pour les collégiens qui ont été "captivés par la lecture en direct de certains auteurs" ou pour les enseignants qui ont apprécié la simplicité d’organisation.
 

Visioconférence Skolengo salon du livre Montreuil
Visioconférence Skolengo salon du livre Montreuil

Pour Madame Castelneau :
Avec les enseignants, nous avons constaté que les élèves se sont complètement appropriés ces nouveaux usages et qu’ils ont été tout à fait réceptifs et attentifs. Les formes artistiques étaient diversifiées et ont, à chaque fois, permis de faire dialoguer différents acteurs de la chaîne du livre : des auteurs et des éditeurs qui ont présenté leurs livres et partagé leurs témoignages sur la construction d’une ligne éditoriale, ou bien des rencontres croisées d’auteurs, illustrateurs et/ou d’éditeurs qui ont parlé de leurs ouvrages et des grands domaines éditoriaux de la littérature jeunesse ou échangé autour d'un thème (harcèlement, écologie, égalité filles-garçons…). 
Les enseignants avaient pu en amont présenter les œuvres des artistes aux élèves, leur faire lire et élaborer les questions qui ont nourri l'échange en visioconférence. 

Selon Marie Carpio :  Le service visioconférence a été très apprécié car il reprend des pratiques actuelles connues de tous (invitation via l’agenda personnel de l’ENT, interaction avec les élèves via le chat ou le lever de main…).Grâce à l’intégration du service Visioconférence à l’ENT, les utilisateurs n’accèdent qu’à une seule plateforme pour profiter d’un bouquet de services dans un cadre sécurisé.
 

D’autres projets soutenus par le Département ont été mis en place avec le service de visioconférence comme Eco-collège. Les thématiques de l’écologie et du développement durable ont été abordées en classe en visionnant des documentaires. Puis, les collégiens ont pu interagir avec des associations sur ces thématiques, en visioconférence.