L’ENT Skolengo au service des pratiques pédagogiques innovantes

Publié le 16 mars 2021 - Modifié le 13 juillet 2021

Avec l’ENT Skolengo, les enseignants peuvent mettre en place de nombreuses pratiques innovantes. Découvrez quelques usages développés par des enseignants !


Mise en place d’une classe inversée

  • En Lettres classiques

Professeure de Lettres classiques au collège Jacques-Callot de Neuves-Maisons, Blandine Hombourger utilise notamment la classe inversée pour accomplir ses missions pédagogiques.

Par exemple, pour le chapitre étudié en classe de troisième intitulé « Utopia, rêves ou cauchemars ? », elle soumet comme problématique à ses élèves le point suivant : « Pourquoi des récits fictionnels utilisent-ils le thème de l’utopie pour nous faire réfléchir sur notre société ? Quel futur nous font-ils voir : cité idéale ou cité cauchemardesque ? ».

Elle cherche à travers ce chapitre à nourrir leur imaginaire par des lectures et des analyses. Ses élèves sont invités à établir des liens entre corpus littéraires et corpus artistiques issus de cultures et d’époques différentes : de Platon à G. Orwell.

La classe inversée intervient en fin de séquence avant une écriture longue autour de leur propre conception utopique. Elle devient ainsi un levier d’écriture ; chaque jour, durant une semaine, ils vont découvrir un granule composé d’éléments nouveaux qu’ils doivent commenter, annoter, compléter, tester et assimiler via leur EMS-ENT et ses espaces dédiés, afin d’être capable le jour de la rédaction en classe de suivre le travail demandé.

Un QR-code est tout d’abord placé dans le cahier de textes ; il mène à la classe inversée et renvoie à la première capsule. Cette dernière offre un premier temps de découverte. Un forum est également ouvert dans l’ENT afin que les élèves puissent faire leur propre suggestion. Six étapes les attendent jour après jour.

Le travail d’écriture est ainsi facilité ; les élèves se sentent en confiance et abordent sereinement cet exercice exigeant. Je constate une nette différence entre des travaux articulés autour d’une #Classe-Inversee et ceux sans accompagnement. Les productions sont plus riches et surtout mieux construites.

  • En Sciences de la Vie et de la Terre (SVT)

Christelle Jacquemin, enseignante en SVT dans le collège des deux Sarres à Lorquin en Moselle travaille avec ses élèves de 6ème sur la notion de cellule. De nombreuses manipulations attendent les élèves : préparer une lame microscopique / observer au microscope. C’est une nouveauté pour les élèves de 6ème qui ont rarement vu un microscope.

Elle leur propose un « parcours inversé » construit avec Genially qu’elle dépose dans le blog de l’espace classe réservé aux SVT en 6ème. La première étape est le visionnage d’une vidéo à la maison suivie d’un questionnaire lui permettant de vérifier qu’ils ont compris comment utiliser un microscope. Un questionnaire (réalisé avec LaQuizinière) est donné aux élèves via le cahier de textes. Les réponses au questionnaire lui permettent de réaliser des groupes pour la première observation en classe.
Le principe est le même tout au long de la séquence de parcours inversé : les notions de connaissances sont données sous forme de vidéo à la maison, la pratique s’effectue en classe.

Cette pratique permet de libérer du temps en classe en SVT pour manipuler. D’autre part, je vois immédiatement (et avant la séance) quels sont les élèves qui semblent en difficulté et je peux individualiser le travail que je leur propose AVANT d’arriver en classe. La classe inversée me permet également de voir quels points de la leçon ont été majoritairement compris et quels points restent à revoir de façon plus approfondie.

Lire le témoignage complet

Mise en place d'une classe accompagnée

Avec l’ENT MBN, Marjorie Tonnelier, enseignante Lettre -Histoire-Géographie-EMC, a développé la classe accompagnée. Son objectif est de développer l’autonomie des élèves. A la différence de la classe inversée, avec la classe accompagnée tout se passe en classe. Les élèves vont travailler seul ou en duo.

Grâce à cette pratique pédagogiques, l’enseignant va pouvoir gérer l’hétérogénéité des différents élèves.

L’enseignant prépare en amont des activités longues dans le classeur pédagogique. La mise en page du classeur pédagogique ainsi que les outils proposé (intégration de vidéo, de pdf, des illustrations et d’enregistrement audio) permettent à l’enseignant de guider l’élève : les objectifs des activités, les consignes, des vidéos

Lire le témoignage complet

Mise en place d’une webradio

Bruno Conrard, enseignant d'Histoire - Géographie - Enseignement moral et civique au Collège Raymond Poincaré à Bar le Duc, a mis en place une webradio dans son collège.

Ses élèves se réunissent deux fois par semaine pour trouver des sujets, les rédiger et ensuite les enregistrer. Dès la mise en place du projet, il a créé une rubrique visible par tous les élèves, les enseignants et les parents pour simplifier les échanges. Pour les élèves rédacteurs, il a activé le blog, le forum, l'agenda, les dossiers partagés et le pad. Le blog permet aux élèves de préparer le sujet de leur intervention. Avec le forum, ils peuvent demander des informations aux autres à tout moment. Dans les dossiers partagés, les élèves échangent leurs travaux de recherche, peuvent récupérer des fichiers. Et grâce au Pad, ils peuvent réaliser des articles collaboratifs à distance.

Avec toutes ces fonctionnalités, les élèves se sont familiarisés avec le travail collaboratif.
Ces outils leur ont facilité la rédaction de leur sujet. Ensuite, les élèves enregistrent leur podcast avec le soutien d’un animateur de Radio Meuse FM. Les enregistrements sont alors diffusés sur cette radio.

D’ailleurs, pour développer la communication autour de la webradio, Bruno Conrard a également créé sur la page d’accueil de l'établissement un encart dédié à celle-ci.